Noëmi Waysfeld & cellos

Une chanteuse inclassable au timbre ambré, 2 violoncellistes virtuoses au son puissant pour un voyage Vivaldi-Barbara.

Des chants judéo-espagnols parfumés, qui résonnent avec les duos de Vivaldi aimé des violoncellistes, jusqu’à poser bagage chez Barbara.
Une forme inédite, pure et poétique.
Au programme :
Barbara (L’enfance , Drouot, Le bel Âge… ), La Serena, Avre tu puerta, Vivaldi, Boccherini…

Chanteuse et comédienne, artiste familière des chants d’exils et d’errances à travers l’Europe, Noëmi Waysfeld a cette particularité de naviguer entre les répertoires et les langues. Loin de toute tradition académique, elle réinvente sans cesse.
Sa voix profonde et brute d’émotion restitue chaque fois la ferveur dramatique de ce qu’elle interprète, en nous offrant une échappée vers l’inconnu.

« Carte blanche  » à Noëmi Waysfeld
En direct avec Clément Rochefort dans
Générations France Musique
Samedi 4 janvier 2020 à partir de 16h

Ecouter l’émission – Podcast

Noëmi Waysfeld, biographie


Bercée dès le plus jeune âge par la musique classique, le jazz et les musiques traditionnelles, c’est sa sœur aînée Chloé qui l’initie très tôt au chant, avant qu’elle ne débute l’apprentissage du violoncelle qu’elle étudiera pendant huit années
(Plus d’informations en cliquant sur les onglets ci-dessous.)

Mais c’est le théâtre qui tout d’abord lui ouvre ses portes. Elle suit l’enseignement de Maria Laborit avant de se perfectionner au Cours Blanche Salvant, puis au Cours Simon. Elle suit les conseils de deux personnalités marquantes du monde théâtral, Catherine Hirsch et Pauline Macia.
Parallèlement, sa passion pour les cultures linguistiques s’affirme et elle entreprend l’étude du yiddish à l’INALCO et le russe à la Sorbonne.


C’est à la croisée de ces expériences, en 2009, que naît l’ensemble Noëmi Waysfeld & Blik. :   4 musiciens, 3 instruments et 1 voix de femme. 9 années d’existence.400 concerts en France et à l’étranger ( Alhambra, Cigale, Européen, New Morning, Olympia, Cité de la musique de Marseille, Rocher de Palmer, Festival de Radio France…). 3 disques : Kalyma, élu meilleur disque 2012 France Musique (guests : Sonia Wieder-Atherton et David Krakauer) – Alfama, 3FFF Télérama (guests : Sarah Nemtanu, Guillaume de Chassy, David Enhco)  Zimlya (guest Thomas Savy) sorti en mars 2019.

Ses affinités particulières avec la musique classique et le jazz lui permettent de rencontrer de nombreux musiciens, notamment grâce à Arièle Butaux avec laquelle elle participe à de nombreux concerts. Elle enregistre un disque de tango avec l’Ensemble Contraste et l’Orchestre philharmonique de Liège – et ils donnent ensemble  des concerts réguliers notamment au Festival de Radio France Montpellier, Festival du Périgord Noir. Elle collabore avec le Quatuor Psophos dans un programme autour des compositions du pianiste Jean-Marie Machado. Plus récemment, elle crée un trio pour voix et violoncelles, avec Louis Rodde et Juliette Salmona autour d’un répertoire de chansons françaises
et judéo-espagnoles.  Actuellement elle prépare un nouvel album avec la violoniste Sarah Nemtanu et le guitariste Kevin Seddiki
Avec le pianiste Guillaume de Chassy, Noëmi crée en novembre 2018 un spectacle autour du Voyage d’Hiver de Schubert et de textes d’Elfriede Jelinek mis en scène par Christian Gangneron, ce spectacle se poursuit  du 28 février au 7 mars 2020 au Théâtre de l’Athénée Louis-Jouvet. Le disque des 13 lieder du spectacle sortira le 28 février 2020 sous le label Klarthe.

En tant que comédienne, on a pu la voir dans de multiples créations, notamment avec sa sœur Chloé Waysfeld. : Méli-Mélodie – Fantaisie lyrique,  Lettres à – mise en scène Benoit Richter ,  La petite fée aux allumettes, opéra-conte mis en scène par Christiane Cohendy , Pablo Si Pablo La, spectacle tout public écrit et mis en scène par Anne Jeanvoine avec l’ensemble Noëmi Waysfeld & Blik … Elle tourne également avec la compagnie Les Anges Au Plafond au sein de leur création R.A.G.E depuis 2015.  En juillet 2019, elle enregistre une voix pour le nouveau spectacle de la Compagnie Les Anges au Plafond “de qui dira t-on que je suis l’ombre” qui sera créé à Charleville en septembre 2019.
Elle prépare un nouveau spectacle avec Guillaume de Chassy et Florient Azoulay pour l’automne 2020. 

Egalement pédagogue, Noëmi enseigne le théâtre et le chant depuis 2008.

Noëmi Waysfeld – Extraits de presse
« Une densité d’émotion rare, chantée avec une sobriété exemplaire » Libération
« Théâtrale et pleine d’allégresse, Noëmi Waysfeld détourne la dramaturgie du fado, oscillant entre spleen portuaire et cabaret allemand. »Télérama FFF
« Une artiste originale et passionnante » Dépêche du Midi
« Noëmi Waysfeld a l’art et la manière de faire fondre le plus dur des cœurs de pierre.  Une émotion de tous les diables dès la première écoute » 20 Minutes
« La fascinante Noëmi Waysfeld nous fait vivre une immersion totale des émotions qui laissent sans voix » BSC News
« Insolite et puissante » Trad Mag
« La voix de Noëmi Waysfeld, chaude grave puissante et douce » Accordéon Magazine        
« La chanteuse réussit à rendre toute l’émotion avec finesse et talent, et dépasse les clivages musicaux entre jazz, musiques traditionnelles et contemporaines ».La Strada

« Noëmi Waysfeld & Cellos » avec les violoncellistes Juliette Salmona et Louis Rodde

Juliette Salmona est la violoncelliste du quatuor Zaïde, quatuor invité des plus grandes salles internationales et lauréat de prestigieux concours internationaux, le quatuor a obtenu un Choc Classica pour son dernier enregistrement.
Professeure de violoncelle au CRR de Paris, Juliette  participe également à  divers projets en tant que soliste ou chambriste, dans des styles musicaux variés :   enregistrement chez  Retratos d’un disque de musique classique brésilienne avec le guitariste Benjamin Valette.
Juliette Salmona  joue depuis 2014 un  violoncelle de Claude-Augustin Mireront, prêté par l’association des Amis du Violoncelle.

Révélation classique de l’Adami et lauréat de la Fondation Cziffra, Louis Rodde est violoncelliste du Trio Karénine. En tant que soliste Louis est invité à de nombreux  festivals de musique classique et il participe à des projets avec Les Dissonances, le Concert Idéal, Le Balcon et les Violoncelles Français.
Lauréat de plusieurs concours, Louis a aussi reçu le soutien des fondations Meyer et SYLF et de l’Académie de Villecroze. Lauréat 2012 du DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst) il devient  filleul de la Fondation Accenture.
Louis Rodde joue un violoncelle  fabriqué pour lui par le luthier Jean-Louis Prochasson

Photos – copyright Antoine Cirou